Espace Leclerc - Amphithéâtre Mozart, 17h

Aper’Musique « harpes et flûtes » avec Anaïs Gaudemard, harpiste et Pierre-Adrien Charpy, compositeur

En partenariat avec l’Opéra Grand Avignon

 « Écrire pour la harpe au XXI° siècle »

C'est en Grèce, à l'extrémité sud du Péloponnèse, là où le Magne s'enfonce dans la mer que j'ai ressenti pour la première fois un vertige qui m'est régulièrement revenu en songe par la suite. Désireux de comprendre pourquoi le petit port de pêche où nous avions passé la nuit avait provoqué en moi cette excitation mêlée d'angoisse, je découvris sur une carte la présence toute proche d'une faille sous-marine.
Je me suis souvent imaginé nager au-dessus de cette béance, savourant le contraste entre la familiarité de l'élément aquatique et la curiosité craintive suscitée par la profondeur de l'inconnu. Au cours de mon travail sur cette pièce, l'émotion liée à cette expérience a peu à peu surgi de l'oubli où je l'avais cantonnée jusqu'à en devenir le moteur, telle quelle ou transposée dans d'autres configurations,
adaptée à d'autres éléments. " Sur l'abîme " semble imprégnée de souvenirs d'une vie antérieure ; ou peut-être est-elle un rêve que je contemple à travers le kaléidoscope du temps.